>  Destinations

Des destinations qui garantissent une grande réussite d'observation

YUHINA vous propose des voyages naturalistes qui sont souvent l’œuvre personnalisée de son équipe de guides.

Chaque guide a sa propre sensibilité, son domaine de compétence, parfois spécifique à certaines espèces « phares » des séjours. Et chacun a également sa façon de faire dans l’animation de terrain, mettant en valeur ses connaissances locales. Les guides sont souvent fidèles à quelques destinations qu’ils connaissent très bien, voire de très longue date. Ils ont de fait créé un réseau solide autour de la logistique et des sites d’observation. Cette fidélité, leur connaissance du terrain, leurs compétences et le réseau, font que nous vous proposons un panel d’espèces observables avec un maximum de garanties. Hormis les impondérables (météo, changement de comportement de certaines espèces, dérangement…), nous pouvons prétendre à un très fort taux de réussite des espèces annoncées. Quand leur observation est moins garantie et plus aléatoire, nous vous l’indiquons dans la fiche technique.

N’oubliez pas également que nous pouvons organiser pour des groupes constitués, voire en individuel, des séjours à la carte (dates différentes, espèces plus ciblées, observation ou photographie, dans une région non proposée…).
Cette formule peu répondre à des attentes plus spécifiques, et nous y sommes ouverts.
N’hésitez pas à nous consulter.
FINLANDE ET NORVEGE : De la Taïga à la Toundra - Varanger fjord - Chouettes rares et glouton...
du 06/06/2024 au 18/06/2024
Gilles TROCHARD 
3300€ : 13 jours (tout compris/sans le vol) Oulu/Ivalo. RESTE 2 PLACES! DÉPART GARANTI! 
RESTE 2 PLACES!
Cette destination Yuhina nous mènera du centre Est de la Finlande, jusqu’au célèbre Fjord du Varanger en Norvège. Un dégradé de milieux, de la taïga à la toundra, nous offre la possibilité d’observer un panel d’espèces remarquables.
Pour le paléarctique occidental, cette destination est incontournable pour découvrir de nouvelles espèces et milieux naturels. Depuis les affûts à glouton, ours et loups, en passant par la recherche des espèces rares de rapaces nocturnes telle que la chouette lapone, ainsi que de petits passereaux (bruants, Robin à flanc roux…), nous poursuivrons nos découvertes par le nord de la Finlande pour les Durbec, Mésangeais imitateur, mésange lapone, sizerin flammé, gorge bleue à miroir roux…
Nous finirons par la découverte de la limite nord de la forêt et la toundra autour du Varanger Fjord… Grands rapaces (pygargues, buse pattues, faucon gerfaut…), lagopède des saules et sizerin blanchâtre, colonies d’alcidés (guillemots et macareux…), limicoles et bruants lapon en plumage nuptial, une belle biodiversité en perspective… Sans oublier rennes, élans et tétraonidés pouvant être rencontrés aléatoirement sur la route.
Dans des hébergements choisis pour leur charme, leur accueil francophone en Finlande et leur coûts (la Scandinavie n’étant pas une destination bon marché…). Une belle découverte vous attend…
ASTURIES en Espagne au gîte de Folgueras : SEJOUR EMPREINTE CARBONE ET BIODIVERSITE
du 11/06/2024 au 18/06/2024
Fabrice DEL ROSSO et Pierre BOUTONNET 
1350€ : 8 jours (tout compris) SPÉCIAL GRANDS PRÉDATEURS : OBSERVATIONS DES OURS, LOUTRES, CHATS FORESTIERS... + réflexion sur notre empreinte carbone Oviedo/Oviedo COMPLET! 
COMPLET!
L’Espagne
offre aux curieux de nature une multitude d’occasions de s’émerveiller. Ce séjour nous entraîne dans la province des Asturies ; elle n’est pas la région la plus célèbre ni la plus connue des naturalistes, mais recèle pourtant des merveilles, tant au point de vue de la faune que des paysages. Cette province du nord se trouve entre mer et montagne. Elle abrite un des massifs les plus sauvages d’Europe occidentale : les monts Cantabriques. Les traditions montagnardes, peu perverties par le tourisme, confèrent aux paysages un charme indéfinissable. Une ambitieuse politique de protection de la nature a permis de conserver tout l’écosystème montagnard d’Europe occidentale, avec des espèces emblématiques comme la loutre, les grands rapaces, le Grand tétras ou le mystérieux Desman. La bonne densité des espèces-proies (sangliers, cerfs, chevreuils) et la végétation dense, associées à une faible densité humaine, sont les conditions idéales pour que les prédateurs prospèrent. La densité d’ours notamment nous garantit presque certainement son observation!
ITALIE : les Abruzzes « spécial ours »
du 10/08/2024 au 17/08/2024
Sylvère Corre 
1400€ : 8 jours (tout compris) Rome/Rome COMPLET! 
COMPLET!
Dans le superbe parc des Abruzzes, une semaine de découverte sur la piste de l’ours et du loup, à la recherche du pic à dos blanc et de l’aigle royal. Cette région située à l’est de Rome et au nord-est de Naples, permet de belles marches dans de somptueux paysages. En cette fin d’été, de belles concentrations d’ongulés permettent de superbes observations. L’ours brun sous-espèce marsicanus commence ses provisions de graisse pour l’hiver et passe de longues heures à se gaver de baies en lisière de forêt. C’est une excellente occasion de le rencontrer (toujours observé dans de bonnes conditions). Logé en hôtel au cœur du parc national, dans un petit village classé, nous partirons à l’aube, pour profiter de ces moments exquis où les animaux sont actifs et l’humain encore dans les maisons.
BRESIL : Grands animaux d'Amérique du Sud
du 07/09/2024 au 20/09/2024
Sylvère CORRE 
4850€ : 14 jours (tout compris, en chambre double, single en sup. vol non compris) Cuiaba/Cuiaba RESTE 4 PLACES! Départ garanti 
RESTE 4 PLACES! Départ garanti
Qui n’a pas rêvé de voir le félin le plus gros d’Amérique, et l’un des plus beaux ? Avec son pelage si caractéristique, le jaguar est un des animaux les plus attirants pour un amateur d’observations naturalistes. Un seul site au monde peut tenir sa promesse d’observation, c’est le Pantanal. Cette grande zone humide est un refuge pour un grand nombre d’espèces patrimoniales tel le grand tamanoir, les loutres géantes, l’ocelot, le tapir du Brésil, le cerf des marais, le jabiru d’Amérique, le héron agami et l’ara hyacinthe. Tantôt en bateau, tantôt en véhicule ou à pied, nous arpenterons le Pantanal afin d’apprécier son potentiel énorme de diversité notamment pour les mammifères. La deuxième partie du voyage nous fera découvrir un écosystème méconnu : le cerrado. Véritable prairie d’Amérique du Sud, ce milieu fragile accueille une faune très riche dont l’incroyable loup à crinière. Il reste la figure du parc national Das Emas. Quatre jours pour prospecter ce parc, de jour comme de nuit, à la recherche de ce rare canidé. Les oiseaux sont très présents à Das Emas dont les nandous et plusieurs espèces de perroquets, perruches, aras et nombreux passereaux. Séjour qui porte autant son attention sur les mammifères que sur les oiseaux. Le must de l’Amérique tropicale pour l’observation de grands animaux.
LE DETROIT DE GIBRALTAR : La grande migration région de Tarifa
du 17/09/2024 au 24/09/2024
Philippe HUET 
1490€ : 8 jours (pension complète/sans le vol) Malaga/Malaga RESTE 4 PLACES! Départ garanti 
RESTE 4 PLACES! Départ garanti
Le détroit de Gibraltar !
Un lieu unique qui attire les ornithologues venus de l’Europe entière. Chaque année, en septembre et octobre, des centaines de milliers d’oiseaux empruntent cette route migratoire qui leur facilite la vie : l’Afrique n’est qu’à 14 km de là ! Ce sont donc des “troupes” de rapaces, cigognes et autres grands voiliers qui font chaque automne le voyage pour le Sud de l’Espagne. En une semaine et surtout à cette époque, nous mettons toutes les chances de notre côté. L'observation des oiseaux, en pleine migration post-nuptiale, se fait principalement au sommet de deux cols accessibles très facilement. Selon les informations et le temps, nous nous rendrons sur place à plusieurs reprises. Nous ferons également une sortie en mer afin de tenter d’observer quelques espèces pélagiques, puffins, océanites, labbes, fous… et aussi des cétacés, globicéphales, cachalots, dauphins ou orques (95 % de chance de voir au moins une de ces espèces). Nous visiterons également plusieurs sites intéressants, marais, petite vallée de montagne, plaines irriguées, dunes côtières, et… un endroit où nichent désormais plusieurs couples d’ibis chauves. Il y a bien d’autres espèces « phare » : vautour fauve (omniprésent…), vautour moine et de Rüppel, aigle ibérique, circaète Jean-le-Blanc, aigle botté, aigle de Bonelli, bondrée apivore, outarde canetière, guêpier d’Europe et rollier (en migration), ibis falcinelle, spatule blanche, grue cendrée, etc. Fin septembre et début octobre, nous observerons aussi de très nombreux passereaux : alouettes, gobemouches, traquets, fauvettes, pies-grièches, martinets, hirondelles, pipits, bruants, etc.
VERCORS & SAVOIE : Spécial galliformes de montagne et grands ongulés
du 05/10/2024 au 12/10/2024
Gilles TROCHARD 
1350€ : 8 jours (tout compris) Valence/Chambéry RESTE 4 PLACES! Départ garanti! 
Un séjour d’automne tout particulièrement orienté vers l’observation des galliformes de montagne. Nous commencerons par le Vercors avant de continuer notre séjour en Savoie. L’automne est une très bonne saison pour observer ces espèces. Les gélinottes marquent leur territoire au moment de la dispersion des jeunes de l’année. Les tétras lyre recommencent à chanter à l’automne sans enjeux de reproduction, donc moins sensibles. Les lagopèdes alpins commencent à devenir tout blanc et la perdrix Bartavelle est particulièrement présente en Vanoise. La Chevêchette d’Europe est également très active aussi à l’automne, marquage du territoire et formation des couples. Les Cassenoix mouchetés, habituellement très discrets, sont très faciles à observer à cette saison, lors de la constitution de leurs réserves hivernales. Les grands ongulés ne seront pas pour autant oubliés. Les cerfs seront en plein brame, les bouquetins revêtissent leur belle fourrure d’hiver, les chamois également, les mouflons « Corse » seront en plein rut… Nous observerons sûrement plusieurs espèces de grands rapaces : aigle royal, vautours fauves, avec un peu de chance le moine et surtout nous irons sur un site de reproduction de gypaète qui commenceront à recharger l’aire. Plus quelques espèces de passereaux de montagne sédentaires ou en cours de départ (tichodrome) compléteront les observations. Enfin, les paysages karstiques du Vercors et glaciaires de la Vanoise vous réserverons une belle évasion. Aucune marche difficile, ce séjour est particulièrement étudié pour éviter des marches d’approche difficile, avec très peu de dénivelé.
BRIANÇONNAIS : Sur les traces du loup dans les Alpes
du 07/10/2024 au 11/10/2024
Sylvère CORRE 
950€ : 5 jours (tout compris) Briançon/Briançon 
Cinq jours pour comprendre, analyser, aller sur le terrain, matin et soir, aux heures les plus propices, et avec chance, observer dans son milieu naturel : le loup. Sujet polémique et en même temps le graal pour les naturalistes, le loup ne laisse pas insensible ! Après réflexions au sein de Yuhina, nous sommes heureux de vous présenter un séjour sur le thème du loup en France et non en Espagne ou Italie. C’est dans le Briançonnais que le séjour se passe, pour se donner le plus de chance possible. Nous rencontrerons des naturalistes locaux et partagerons des moments de connaissance et d’affût sur des points stratégiques. Ce coin des Alpes accueille de belles populations d’ongulés (chamois, bouquetins, chevreuils) que nous ne manquerons pas de chercher. Avec les oiseaux, il est possible de voir : aigle royal, vautour fauve, lagopède des Alpes, venturon montagnard et le rare sizerin flammé.
ETHIOPIE : la corne de l'Afrique, des hauts plateaux à la vallée du rift
du 19/10/2024 au 03/11/2024
Gilles TROCHARD 
3500 € : 16 jours (sans le vol) Addis Abeba/Addis Abeba COMPLET!  
COMPLET!
L’Ethiopie
est à coup sûr l’un des plus beaux pays d’Afrique : les paysages sont absolument grandioses et sublimes avec lacs, falaises, hauts-plateaux à plus de 4000 mètres d’altitude, forêts sèches et humides, steppes et autres déserts, forêts denses, lacs de la vallée du Rift. L’Ethiopie a donc la chance d’être un carrefour géographique. Cette variété de milieux entraîne évidemment une incroyable biodiversité et c’est pourquoi, lors de ce voyage, nous aurons toutes les chances d’observer beaucoup d’espèces, et notamment endémiques, oiseaux ou mammifères.
L’Ethiopie compte près de 1000 espèces d’oiseaux, soit résidents, soit de passage, dont près d’une quarantaine sont endémiques (voir liste dans le dossier d’inscription), et de très nombreux mammifères, dont également des endémiques, tels les singes géladas, le loup d’Abyssinie, ou encore une magnifique antilope, le nyala de montagne. Durant plus de deux semaines, nous découvrirons donc des sites très différents, depuis les falaises de Debre Libanos où vivent les géladas et de très nombreux oiseaux (dont le gypaète barbu et le vautour de Rüppell), jusqu’aux fabuleux plateaux de la montagne de Bale (où nous aurons toutes les chances d’observer le loup d’Abyssinie), en passant par les lacs du Rift (lacs Ziway, d’Awassa, Chamo, Langano, etc.), la magnifique petite forêt de montagne de Wondo Genet, jusqu’au parc d’Awash où rôdent toujours quelques lions ou hyènes. Lors du précédent voyage Yuhina, nous avions observé là-bas 316 espèces d’oiseaux et 31 espèces de mammifères.
Un beau séjour pour tout naturaliste passionné qui souhaite découvrir un pays attachant et une faune vraiment unique. Tout au long de ce voyage - en plus de votre serviteur -, nous serons accompagné d’un guide éthiopien, ornithologue francophone.
Précision : en Ethiopie, le niveau de confort des hôtels n’est pas très élevé. Les établissements sont très propres mais n’ont rien à voir avec ce que l’on trouve en Afrique de l’Est ou australe. Souvent, dans les lieux propices à l’observation des espèces emblématiques, comme à Debre Libanos, Bilen, Awash ou le plateau de Sanetti, il n’y a qu’un seul hôtel et pas d’autres choix.
C’est donc un voyage au parcours vraiment très étudié (avec l’aide de Bertrand, notre correspondant en Ethiopie), et pour lequel nous avons privilégié les meilleurs sites d’observation… afin de limiter les journées de liaison et les trop longues distances entre chaque étape.
MADAGASCAR : Au royaume de l'endémisme et des lémuriens
du 22/11/2024 au 06/12/2024
Gilles TROCHARD 
4100€ : 15 jours (tout compris sans le vol) Antananarivo/Antananarivo 
A Madagascar, la faune est partout! Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest… Mammifères, reptiles, amphibiens, poissons, papillons et oiseaux peuplent ce sanctuaire de la nature. Difficile de ne rien oublier tant cette faune, dont le taux d’endémisme atteint plus de 80%, est riche et diversifiée. Un nombre qui fait de la Grande Ile un patrimoine précieux de l’humanité, mais où beaucoup d’espèces sont, comme partout ailleurs, menacées de disparition. La faune est présente sur toute l’île, au cœur de la forêt sèche ou humide, dans la savane et le bush épineux, au fond des canyons, au bord des lacs et rivières… Nous allons à la rencontre de ce patrimoine unique au cœur des réserves et des parcs nationaux parmi les plus renommés de Madagascar. Les points forts de ce séjour seront les faunes des zones protégées : dont le fameux Indri-indri dans le parc de Périnet, de la forêt luxuriante de Ranomafana, du parc national de l’Isalo, du parc de Zombitse, du lagon turquoise d’Anakao et le canal du Mozambique, du parc de Tsimanampetsotsa, et les nombreuses occasions de rencontrer les Malgaches…
+ 1 guide malgache francophone et expert
ESPAGNE : Les monts de Tolède, au pays de Don Quichotte !
du 22/11/2024 au 30/11/2024
Pierre BOUTONNET 
1550€ : 9 jours (tout compris sans vol) Madrid/Madrid NOUVEAU VOYAGE! COMPLET! 
NOUVEAU VOYAGE! COMPLETI!
GRUES CENDRÉES, OISEAUX DES STEPPES, OISEAUX D’EAUX, GRANDS RAPACES ET… LYNX PARDELLE !
En Castilla-la-Mancha, à 1 heure de route seulement de Madrid, il existe une région méconnue des naturalistes qui ne paye pas de mine de prime abord. Pourtant, pour peu qu’on s’y intéresse, elle regorge de trésors naturalistes. Des espèces prestigieuses et spectaculaires y vivent toute l’année ou passent l’hiver dans les steppes, montagnes et plans d’eaux qui composent le paysage. C’est ce qu’on vous propose de découvrir durant ce séjour facile et confortable, en parcourant en minibus, des biotopes riches et variés. Des oiseaux hivernants par milliers dans les steppes agricoles et les zones humides. Mais aussi des mammifères comme le fantastique et rare Lynx pardelle, qui se ré-installe peu à peu dans les singuliers paysages de la DEHESA.
MAROC : le désert sous les étoiles ! À la recherche du fennec et du chat des sables
du 29/11/2024 au 06/12/2024
Sylvère CORRE 
1600€ : 8 jours (sans le vol) Ouarzazate/Ouarzazate 10 personnes maxi RESTE 4 PLACES! 
RESTE 4 PLACES!
Passez la nuit dans le désert sous la voute céleste est une sensation unique. Aucune pollution lumineuse, juste féérique. La nuit certains mammifères déambulent dans les dunes et autour de la rare végétation : chauves-souris, gerboises, gerbilles, le fameux fennec et le rare chat des sables (vu dans de très bonnes conditions par une équipe de Yuhina en février 2024). Pendant la journée nous rechercherons les espèces diurnes comme les gazelles dorcas, l’addax, l’autruche à cou rouge, trois espèces de gangas, courvite isabelle, divers traquets, ammomanes, sirli du désert, …  Tantôt en auberge, tantôt en bivouac, une semaine pour apprécier le désert le plus proche de nos frontières : le Sahara.
ESPAGNE : L'hiver andalou : Lynx pardelle et oiseaux du Guadalquivir
du 05/01/2025 au 13/01/2025
Sylvère CORRE 
1550€ : 9 jours (sans le vol) Séville/Séville 
L’Andalousie possède un patrimoine naturel sans équivalent en Europe notamment avec la quasi-totalité des populations de lynx pardelle dans le monde. Et l’hiver est propice à son observation. En effet, à cette période de l’année (rut), le magnifique félin peut se montrer à n’importe quelle heure de la journée. Quatre jours complet à chercher le lynx pardelle, et la loutre d’Europe. Moment d’exception dans une nature préservée. La suite du séjour se passera au bord du parc national Doñana. En janvier, l’hivernage des oiseaux est à son comble. Un festival d’oiseaux d’eau. Recherche de spécialités comme l’érismature à tête blanche, la sarcelle marbrée ou la foulque à crête. Mais également, observation et contemplation devant des lagunes remplies de migrateurs. Un voyage ambitieux qui mélange mammifères et oiseaux.
PEROU : entre l'Amazonie et les Andes, la biodivesité explose...
du 02/02/2025 au 16/02/2025
Sylvère CORRE 
4300€ : 15 jours (vol non compris) départ à partir de 4/5 participants Puerto Maldonado/Cuzco 
Ambitieux séjour au pays des Incas. Yuhina a choisi une région, dans le sud du Pérou, connue pour être l’une des biodiversité les plus riches du monde. Le séjour s’articule en deux parties. La première se déroule en Amazonie, dans la réserve Los Amigos. Six jours d’immersion, en pleine forêt tropicale, au bord du rio Madre de Dios. Aras, perruches, toucans, grimpars, mais aussi tapir, félins, loutre géante, paresseux, agouti et plus de dix espèces de singes dont l’incroyable tamarin empereur. La seconde partie se passe dans les différents étages des Andes, sur la mythique Manu Road : piémonts, forêt de moyenne altitude et haute montagne. C’est le pays des oiseaux : canards, rapaces, colibris, pics, parulines et tangaras colorés. Le séjour se termine par la visite du Machu Picchu, symbole de la civilisation Inca. Un voyage complet pour découvrir la faune tropicale d’Amérique du Sud.
BUGEY: Au pays du lynx boréal
du 09/02/2025 au 16/02/2025
Fred CHICHE 
1500€ : 8 Jours (tout compris) LYON/LYON 
Les massifs du Bugey sur la piste du mammifère le plus mythique d’Europe : le lynx Boréal ! Nous tenterons de trouver des indices de présence, comme les traces et les crottes. C’est le moment du rût et nous pourrions également avoir la chance de l’entendre... L’occasion sera belle de chercher et d’observer tous les animaux de ces écosystèmes forestiers. L’accent sera mis sur les mammifères comme l’hermine ou le chat sauvage, les ongulés de montagnes, mais aussi sur les oiseaux : aigle royal et autour des palombes, Chevêchette d'Europe, pic noir et de nombreux passereaux. Des sorties nocturnes nous permettront d’optimiser les rencontres naturalistes en gardant toujours présent à l’esprit que l'observation du lynx, bien que rarissime et aléatoire reste toujours possible !
SENEGAL : Chimpanzés et oiseaux de l'Afrique de l'Ouest
du 19/02/2025 au 03/03/2025
Gilles TROCHARD 
2 850€ : 13 jours (tout compris/sans le vol) Dakar/Dakar 
Le Sénégal de par sa biodiversité, son histoire imprégnée de francophilie, un écotourisme organisé, offre aux naturalistes voyageurs et curieux une belle destination de découvertes particulièrement ornithologiques. Même si l'Afrique de l'ouest ne possède pas la richesse en mammifères de celle de l'est, il n'est pas moins possible de voir des mammifères remarquables tel que les chimpanzés et autres primates, vivéridés et des grands ongulés. Par contre environ 600 espèces d'oiseaux peuplent ce petit pays. Ce séjour s'articule autour de la découverte du grand delta du Sine Saloum, pour terminer par la découverte des vastes espaces sauvages de la région du Niokolo Koba au sud-est du pays. Et pour finir par les chutes d’eaux de Dindefelo qui abritent un morceau de forêt sempervirentes habitées par une population remarquable de chimpanzés. Gilles Trochard a déjà organisé de nombreux voyages au Sénégal, en y passant parfois plusieurs mois. Avec un ami guide ornitho et botaniste sénégalais, il vous propose de nouveau un séjour remarquable par sa diversité en oiseaux, dont certains particulièrement surprenants comme l’engoulevent à balanciers ou le grébifoulque... Jusqu’au plus prestigieux primate : le Chimpanzé ! Particulièrement bien protégés par la population et les ONG. Avec une ambiance accueillante et surtout des lieux d'hébergement remarquables par la qualité de leur entourage naturel.
CHILI : De la Patagonie à la Cordillère des Andes
du 03/03/2025 au 18/03/2025
Sylvère CORRE et Philippe HUET 
4900€ : 16 jours (tout compris sans le vol) Punta Arenas/Punta Arenas 8 personnes maxi + 2 guides Yuhina 
Un magnifique voyage de près de trois semaines… Au sud de l’Amérique… du Sud ! Au cœur de la Patagonie et de la Terre de Feu… à travers des paysages qui comptent parmi les plus sauvages et grandioses de la planète. Nous parcourrons les pistes patagoniennes depuis le détroit de Magellan jusqu’aux piémonts de la Cordillère des Andes en passant par les immenses steppes de Patagonie. Cet itinéraire, que nous avons étudié point par point, est un véritable concentré de nature, avec, en points d’orgue : la quête et l’observation du puma dans le parc de Torres del Paine (18 observations lors du dernier séjour Yuhina), et la découverte de la seule colonie continentale de manchots royaux. Nous observerons évidemment de nombreuses autres espèces d’oiseaux : condors des Andes; manchots, pétrels, albatros, ouettes, canards, pluviers, huîtriers, cygnes… À noter que pour ce voyage, le groupe de huit personnes est accompagné par deux guides Yuhina, Sylvère Corre et Philippe Huet. Le voyage se déroulera donc avec deux véhicules très confortables conduits par vos guides. Ceci apporte un confort supplémentaire indéniable, notamment dans la recherche et l’observation des espèces, comme le puma. Un grand voyage du bout du monde !
CANARIES : Les Îles Fortunées / avifaune endèmique et saharienne
du 15/03/2025 au 21/03/2025
Gilles TROCHARD 
1900€ : 7 Jours (tout compris / sans le vol) aller par Tenerife retour par Fuerteventura 
Des volcans ont surgit de l'océan pour former la guirlande insulaire des Canaries. La faune et la flore ont colonisé ces nouvelles terres et pour beaucoup d'entre elles sous des formes endémiques. La réputation de tourisme de masse se fait vite oublier dès que l'on évite les stations balnéaires pour explorer les versants abruptes et sauvages, qui, selon l'altitude et l'orientation, offrent une grande diversité de paysages très spectaculaires. Nous visiterons les laurisylves humides où vivent les deux pigeons endémiques : le pigeon des lauriers et le pigeon de Bolle, les pinèdes de pins des Canaries sur les pentes du Teide (3700 m) avec ses magnifiques pinsons bleus et les fameux serins des Canaries, ainsi que de nombreuses sous espèces de passereaux, puis les champs de lave au milieu d'une caldeira parcourus par le pipit de Berthelot et survolés par le martinet unicolore. Enfin nous vous proposons la visite de l'île Fuerteventura plus aride, à la recherche d'espèces désertiques comme l'outarde houbara (en parade), le roselin githagine, le ganga unibande, la perdrix gambra et le superbe courvite isabelle sans oublier le fameux Tarier des Canaries (endémique de cette seule île). Une sortie en mer sera organisée pour observer des mammifères marins tels que des globicéphales tropicaux.
PAYS-BAS : la Zeeland et les polders de la Frise
du 25/03/2025 au 01/04/2025
 
1650€ : 7 jours (tout compris) Paris-Paris 
Une belle immersion dans des paysages singuliers pour une semaine consacrée aux… migrateurs ! Au départ de Paris, nous rejoignons en début d’après-midi la province de Zélande. Là, dans des paysages de polders, de marais, de prairies et de roselières, ce sera le premier contact avec les migrateurs : barges, oies, sarcelles, etc. C’est aussi un endroit où nichent deux couples de pygargues à queue blanche. Les observations sont assez faciles, depuis les digues ou les sentiers. Pas de longues marches ni de difficultés particulières. Ensuite, nous remontons vers le Nord pour rejoindre la province de la Frise. Derrière les immenses polders, des dizaines de milliers d’oies se rassemblent ici chaque hiver : bernaches nonnettes et bernaches crevants, oies rieuses et cendrées. Dans les troupes, nous chercherons l’oie naine, l’oie à bec court ou la bernache à cou roux (observées plusieurs fois mais pas à chaque voyage…). Ce sont environ 100 000 oies qui sont réunies ici jusqu’au tout début du mois d’avril, avant leur grand départ. C’est également un bon “spot” pour voir la panure à moustaches, le butor étoilé, le pygargue à queue blanche, l’autour des palombes, beaucoup de limicoles (combattants, pluviers, chevaliers, avocettes) et d’autres anatidés (harles piettes, cygnes chanteurs, garrots, etc.).
ALPES DE Hte PROVENCE : Spécial Gélinotte / Tétras lyre / Chevêchette
du 26/03/2025 au 31/03/2025
Sylvère CORRE 
1150€ : 6 jours (tout compris) Gap/Gap 
Partons à la recherche d’une espèce remarquable et très recherchée par les ornithologues avertis : la Gélinotte des bois. Elle mérite que l’on se donne les moyens de l’observer. Le choix du lieu est stratégique, par la présence d’une population stable sur la commune ciblée dans les Alpes de Hte Provence où elle fut très étudiée. De très beaux leks de parade de Tétras lyre et la présence de meutes de loups, font de cette région isolée de montagne, le lieu idéal pour observer la faune. Pour assurer l’observation de la Gélinotte il faut être peu nombreux et bien camouflés. Nous la rechercherons par petits groupes de 4 personnes, à tour de rôle. De plus nous affuterons dans un observatoire aménagé près d’une mare permanente : passereaux de moyenne montagne à l’honneur. Enfin il sera possible d’observer la Chevêchette d’Europe, le faucon pèlerin, le cassenoix moucheté, le bec-croisé et les venturons montagnard.
MAROC : Les oiseaux du Maghreb / De l'océan au Sahara...
du 06/04/2025 au 17/04/2025
Gilles TROCHARD 
2250€ : 12 jours (tout compris/sans le vol) AGADIR/AGADIR 
Espace et lumière, le pays du soleil couchant pourrait se résumer à ces quelques mots s'il n'était pas si riche d'histoire, de culture et de biodiversité paléarctique. De la côte océanique au Sahara en passant par les le massif volcanique du djebel Siroua (au pays du safran), zones humides, steppes et escarpements se conjuguent pour vous offrir un spectacle ornithologique unique. Les mammifères y sont rares mais remarquables. Les reptiles, d’une grande diversité mais de faible densité sont d’un grand intérêt. La passion de Gilles pour ce groupe de vertébré vous permettra une découverte complémentaire. Migrateurs en route pour Gibraltar, oiseaux du désert, reliques tropicales et sous espèces marocaines de nos oiseaux d'Europe se côtoient dans la plus grande biodiversité du paléarctique occidental. Selon la légende, c'est sur la plage de Massa qu'au Vllème siècle de notre ère, Oqba ben Nafi, conquérant arabe du Maghreb, aurait poussé son cheval jusque dans les flots, montrant ainsi qu'il avait poursuivi sa conquête au nom du prophète jusqu'au "bout de la terre". Ce lieu est devenu également mythique pour les ornithologues par la présence de la dernière colonie mondiale d'ibis chauves.. Une nouvelle formule d’une des destinations préférées par Gilles Trochard qu’il fréquente depuis 30 années. Avec l’aide de son ami Mohamed Moussali chauffeur et ornithologue marocain formé par Gilles, il vous accompagnera sur un voyage riche en émotions naturalistes, paysagère et culturelle. (Sécurité optimum au Maroc voir Fiche technique).
+ Mohamed guide local ornithologue /  Nouveau programme : 1 jour de plus et 2 nuits de bivouac dans le désert. + complet en observations

GRÈCE : Le printemps du Péloponnèse
du 10/04/2025 au 19/04/2025
Sylvère CORRE 
2050€ : 10 jours (tout compris / sans le vol) Athènes/Athènes 
Région bénie des dieux olympiens, le Péloponnèse a su conserver de vastes étendues sauvages. En réalité c’est grâce à une géologie très montagneuse, escarpée et souvent difficile d’accès, que cette partie de la Grèce a réussi à garder de véritables trésors naturalistes. Les oiseaux et les reptiles seront à l’honneur pendant ce séjour mais l’œil sera toujours attiré par d’autres plaisirs naturalistes : mammifères, amphibiens, fleurs, papillons, libellules, … Sous le soleil et les odeurs d’herbes méditerranéennes, le Péloponnèse nous promet de belles observations avec la fauvette de Rüppell, le bruant cendrillard, le traquet noir et blanc, la mésange lugubre, la sitelle de Neumayer, le faucon kobez, le caméléon africain, les lézards endémiques, les tortues terrestres et la vipère ammodyte. L’authenticité de l’accueil et la cuisine de la région apporte un vrai plus au séjour.
ARMENIE : Le Caucase... au pays du tétraogalle
du 30/04/2025 au 10/05/2025
Philippe HUET 
2450€ : 11 jours (tout compris/sans le vol) Yerevan/Yerevan 
Ce petit pays, niché au cœur du Caucase, a la chance de conserver des espaces naturels absolument importants. Steppes arides, zones humides, lacs, collines calcaires, hautes montagnes… la diversité des paysages entraînent son corollaire : la diversité de la faune. Ici se croisent des espèces européennes et asiatiques remarquables. Ce voyage passionnant permet donc d’aller à la rencontre d’oiseaux emblématiques de la région, avec vraiment de très grandes chances de les observer. Tétraogalle du Caucase, Tétras du Caucase, Iranie à gorge blanche, Accenteur de Radde, Serin à front rouge, Roselin tacheté, Roselin à ailes roses, Fauvette orphéane, Sittelle des rochers, Sittelle de Neumayer, Fauvette des Ménétries, Bruant à cou gris, Moineau pâle, Alouette monticole, Traquet de Finsch, Gobemouche à demi-collier, Hippolaïs d’Upcher, etc. Côté mammifères, l’Arménie accueille, entre autres, ours bruns, loups gris, lynx boréal, panthère du Caucase, chèvre bézoard, gazelle à goitre, mouflon d’Arménie, porc-épic indien… Outre votre serviteur, vous serez accompagnés durant le séjour par un second guide, arménien, ornithologue hors pair et passionné, et qui connaît son pays comme sa poche.
POLOGNE : vieilles forêts et marais d'Europe centrale
du 10/05/2025 au 21/05/2025
Gilles TROCHARD 
2300 € : 13 jours (tout compris / sans le vol) Varsovie/Varsovie 
Aux confins de ce pays trop méconnu, près de la frontière Biélorusse, de somptueuses forêts primaires s’épanouissent encore, les plus grandioses et les plus sauvages d'Europe! Bialowieza, véritable cathédrale forestière, ce monument du patrimoine naturel protège les derniers bisons d'Europe, le plus gros mammifère de notre continent, la mémoire vivante d'une lointaine préhistoire...
Le ciel s'enflamme sur les marais de Biebrza. Le cri sonore des grues vient rompre le silence crépusculaire de cet "océan" végétal, notre excitation monte et du haut de la tour d'observation nous scrutons à travers nos jumelles le plus grand marais continental d'Europe : à tout moment un élan, un loup, un hibou des marais peuvent surgir du flot de roseaux !
Cigogne noire, aigle pomarin, le fameux pygargue à queue blanche, pics rares, guifette leucoptère, bécassine double, Chevêchette d’Europe, passereaux aux répartitions orientales (gobe-mouche nain, phragmite aquatique, roselin cramoisi, fauvette épervière...) sans oublier une riche population de mammifères, rendent la visite de la Pologne passionnante et incontournable pour le paléarctique occidental.
Voyager en Pologne, c'est aussi renouer avec l'atmosphère d'un monde rural aujourd'hui disparu dans notre pays. C'est au fil de l'eau et à travers bois, à pied et en minibus, que nous partirons à la découverte d'une Pologne sauvage et authentique.

ESPAGNE : spécial grands prédateurs en Asturies, gîte de Folgueras, oiseaux de steppes et côtiers
du 15/05/2025 au 24/05/2025
Pierre BOUTONNET 
1600€ : 10 jours (tout compris) Oviedo/Oviedo 
L’Espagne offre aux curieux de nature une multitude d’occasions de s’émerveiller. Ce séjour nous entraîne dans les provinces de Castille y Léon et des Asturies, qui ne sont pas les régions les plus célèbres et les plus connues des naturalistes, mais recèlent pourtant des merveilles, tant au point de vue de la faune que des paysages.

Nous découvrirons cette province du nord, entre mer et montagne : les Asturies. Elle abrite un des massifs les plus sauvages d’Europe occidentale : les monts Cantabriques. Les traditions montagnardes, peu perverties par le tourisme, confèrent aux paysages un charme indéfinissable. Une ambitieuse politique de protection de la nature a permis de conserver tout l’écosystème montagnard d’Europe occidentale, avec des espèces emblématiques comme la loutre, les grands rapaces, le Grand tétras ou le mystérieux Desman.
La bonne densité des espèces-proies (sangliers, cerfs, chevreuils) et la végétation dense, associées à une faible densité humaine, sont les conditions idéales pour que le loup et l’ours prospèrent.

Nous irons faire un tour dans les immenses espaces steppiques du centre de l’Espagne. La culture et le pâturage extensif des troupeaux de moutons permettent à une belle population de Grandes outardes, oiseau menacé à l’échelle mondiale, de survivre. Et avec lui tout le cortège des espèces de milieux ouverts…
BAIE DE L'AIGUILLON, ÎLE DE RÉ et MARAIS POITEVIN
du 19/05/2025 au 24/05/2025
Philippe HUET 
960€ : 6 jours (tout compris) La Rochelle/La Rochelle 
Située sur le littoral atlantique, entre Vendée et Charente-Maritime, la Baie de l’Aiguillon est l’un des sites les plus importants d’Europe de l’Ouest pour les oiseaux migrateurs, notamment les oiseaux inféodés aux zones humides, vasières et marais. La géographie du lieu, assez complexe et variée, offre une belle diversité de milieux. Et les oiseaux nicheurs sont tout aussi passionnants à rechercher, comme l’emblématique gorge-bleue. Quant à l’Île de Ré, que l’on ne présente plus, elle recèle des sites ornithologiques très intéressants, comme la réserve naturelle nationale de Lilleau des Neiges, les marais salants, les côtes rocheuses et sableuses. Au printemps, six jours ne sont pas de trop pour visiter l’ensemble des zones propices à l’observation. Les sites sont donc nombreux autour de la baie et sur tout le littoral : pointe Saint-Clément et pointe de l’Aiguillon, prés salés (les mizottes…), pointe d’Arçay, réserve naturelle de Saint- Denis-du-Payré, les différents communaux de la région (prairies humides : Lairoux, Nalliers, Velluire, etc.), l’Île de Ré, etc.
BOTSWANA : MYTHIQUE OKAVANGO
du 02/06/2025 au 15/06/2025
PHILIPPE HUET 
4850€ : 14 jours (Tout compris avec les boissons/ sans le vol) chambre simple + 550€ 6 personnes Paris/Paris RESTE 2 PLACES! 
RESTE 2 PLACES!
Pour celui qui souhaite connaître le continent africain dans ce qu’il a de plus sauvage, de plus envoûtant et de plus beau : c’est là, en bas, vers l’Afrique australe ! Le delta de l’Okavango, la “perle” du Botswana, est à l’évidence le plus somptueux et le plus magique de tous les parcs naturels africains, celui qui fait rêver bien des naturalistes amoureux de l’Afrique. Et l’itinéraire proposé par Yuhina est un “must” pour le découvrir. Les éléphants sont là par milliers, ainsi que zèbres, girafes, hippopotames, babouins, antilopes, buffles… Les grands prédateurs sont aussi omniprésents : lions, léopards, guépards, hyènes, lycaons, chacals… Quant aux oiseaux, on les compte en centaines d’espèces et il serait trop long de les énumérer ici ! C’est une immersion totale en pleine nature, dans l’un des secteurs les mieux préservés de la planète et où le mot “biodiversité” prend tout son sens ! Yuhina a souhaité vous proposer un voyage très complet et confortable, avec une découverte des différents milieux sauvages du delta, mais en prenant tout le temps qu’il faut pour bien observer la faune. Notre tarif est très étudié (pour un pays où les séjours sont réputés très chers) et le coût de ce voyage est quasiment “tout compris”, même la plupart des boissons.
ISLANDE : Faune sub-polaire entre la glace et le feu
du 14/06/2025 au 25/06/2025
Sylvère CORRE 
4200€ : 12 jours (tout compris/sans le vol) Rekjavik/Rekjavik 
COMPLET!
Une île à part
en Europe. Unique avec ses ambiances sublimes qui s’enchainent au rythme des kilomètres parcourue en minibus. "La carte postale" est au rendez-vous à tous les virages. Reliefs, falaises côtières, nombreuse cascades, lacs et torrents cristallins par centaine, prairies verdoyantes, plages noires, champs de lave, fumerolles et geysers forment des paysages à couper le souffle. Une faune abondante et spectaculaire s’épanouit. Les oiseaux explosent les compteurs avec des espèces comme l’eider à duvet, la sterne arctique, les mouettes rieuses et tridactyles, le pluvier doré, la bécassine des marais et la grive mauvis. Recherche de l’arlequin plongeur, du garrot d’Islande, des oies à bec courts, des goéland bourgmestres et à ailes blanches, du macareux moine, du faucon gerfaut et du bruant des neiges. Néanmoins ce séjour attache autant d’importance à l’observation des oiseaux qu’à la recherche des mammifères marins. Les baleines seront présentes et les chances de voir des orques, proches de 100% !
SPITZBERG : Faune arctique au royaume de l’ours polaire
du 26/06/2025 au 08/07/2025
Martin BOUTONNET 
5500 € : 13 jours (sans le vol) Longyearbyen/ Longyearbyen Au vu des nombreuses demandes nous avons décidé de reconduire ce voyage en 2025 
Au vu des nombreuses demandes nous avons décidé de reconduire ce voyage en 2025
Le Spitzberg, la plus grande île de l’archipel du Svalbard est située dans l'océan arctique, à mi-chemin entre la Norvège et le Pôle Nord. Parmi les terres émergées les plus au nord de l’espace boréal, un désert arctique intact, où nous vous emmenons explorer et rencontrer une faune spécifique, dans un environnement qui est à la fois robuste et fragile. Une nurserie d’ours blancs, des falaises et chaos rocheux couverts d’oiseaux pélagiques, la banquise au nord avec ses phoques et des glaciers géants et magnifiques. Le Spitzberg abrite aussi des mammifères marins, depuis les célèbres bélugas aux morses, en passant par plusieurs espèces de phoques. Un voyage fascinant au milieu d’une nature arctique et d’une géomorphologie glacière époustouflante. A bord d’un bateau aménagé pour 11 passagers seulement, manœuvré par un excellent marin breton depuis 1999. Une expérience rassurante et expérimenté pour l’observation de la faune polaire. La toundra, une fois débarqués, nous offre une modeste diversité ornithologique mais au combien rare et remarquable par la livrée nuptiale d’oiseaux souvent à peine observés au large de nos côtes en hiver, ici peu farouches et en pleine reproduction en ce début d’été. La seule population de rennes sauvages avec le renard polaire et le lagopède alpin vous attendent.
Grâce au courant chaud du « Gulf Stream », le Spitzberg est la terre la plus septentrionale qu’un bateau puisse atteindre en eaux libres. C’est un environnement polaire « placé sur le toit du monde » avec des glaciers, la banquise, des paysages d’une grande beauté… Tout est réuni pour faire du Spitzberg un véritable « jardin polaire »
Le jour permanent au moment où nous le visiterons nous permettra d’être émerveillé 24 heures sur 24 !
Pendant ce séjour, nous irons à la rencontre de ce milieu naturel exceptionnel dans les meilleures conditions de sécurité et de confort pour une découverte naturaliste pleine et intense.
Le climat est relativement doux (entre 5 degrés et 10 degrés) mais très sec comme en montagne, donc aisément supportable. Le bateau, composé de 6 cabines doubles avec douche et toilettes communes, est chauffé à 18 degrés. L’équipage sera composé de personnes expérimentées qui parcourent en bateau les eaux du Spitzberg depuis plus de 20 ans.
Nous sommes à la latitude du nord du Groenland. Dès lors, nous nous immergerons dans un univers vraiment polaire. La faune et les paysages seront les deux aspects de l’île sur lesquels nous nous concentrerons. La flore, unique et originale (12 espèces de fleurs et de mousses), une trentaine d'espèces d'oiseaux (dont certaines uniques) et les mammifères marins et terrestres, mériteront toute notre attention!
ESPAGNE : Spécial grands et petits carnivores -Voyage unique et exceptionnel-
du 18/09/2025 au 27/09/2025
PIERRE BOUTONNET et Frédéric CHICHE 
1800€ : 10 jours (tout compris) Oviedo/Oviedo 
COMPLET!
L’Espagne
offre aux curieux de nature une multitude d’occasions de s’émerveiller. Ce séjour nous entraîne dans les provinces de Castille y Léon et des Asturies, qui ne sont pas les régions les plus célèbres et les plus connues des naturalistes, mais recèlent pourtant des merveilles, tant au point de vue de la faune que des paysages. Nous découvrirons cette province du nord, entre mer et montagne : les Asturies. Elle abrite un des massifs les plus sauvages d’Europe occidentale : les monts Cantabriques. Les traditions pastorales montagnardes, peu perverties par le tourisme, confèrent aux paysages un charme indéfinissable. Une ambitieuse politique de protection de la nature a permis de conserver tout l’écosystème montagnard d’Europe occidentale, avec des espèces emblématiques comme la loutre, les grands rapaces, le Grand tétras ou le mystérieux Desman. La bonne densité des espèces-proies (sangliers, cerfs, chevreuils) et la végétation dense, associées à une faible densité humaine, sont les conditions idéales pour que le loup et l’ours prospèrent. Notre attention sera plus porté sur les mammifères difficiles à voir : les « petits », souvent nocturnes, discrets, farouches, ils sont un peu délaissés des naturalistes. Pourtant avec de la connaissance, de la patience, de la constance, des sorties la nuit et un peu de chance il est possible de les observer. Le plus de ce séjour, c’est que nous serons logé dans le gîte naturaliste « Casa Folgueras", situé au coeur de la montagne, entouré de forêt, où les animaux sont nombreux. Lors de petites sortie nocturnes, nous tenterons de voir la genette, le blaireau, la martre, la fouine, le chat sauvage ou le renard…. tous régulièrement observé autour de la maison…
NORVEGE : Orques et aurores boréales
du 15/11/2025 au 22/11/2025
Sylvère CORRE 
2600€ : 8 jours (tout compris sans le vol!) Tromso/Tromso 
COMPLET!
Ce voyage exceptionnel
vous mène dans les fjords de Norvège, au nord du Cercle polaire arctique, en hiver. Au départ de Tromsø (ville de plus de 50 000 habitants la plus septentrionale du monde), nous rejoignons le petit port de Skjervøy où nous attends notre bateau, l’Isbjorn (que certains voyageurs Yuhina connaissent bien puisque c’est sur ce même bateau que nous proposons chaque année les séjours au Spitzberg). A cette époque, les harengs viennent frayer dans les fjords norvégiens, attirant les grands cétacés comme les orques. Dès le mois d’octobre, les “baleines tueuses” suivent ces immenses bancs de harengs qui descendent vers les côtes norvégiennes et trouvent refuge dans les fjords aux eaux peu profondes. La région de Tromsø compte parmi les plus grands rassemblements d’orques au monde. Les journées sont courtes en novembre : l’aube et le crépuscule ne tardent pas à ne faire qu’un. Mais c’est la saison idéale, unique, d'observer les aurores boréales. La région de Tromsø est idéalement placée pour ce type d’observation et le bateau permet de rester hors des villes, dont l'éclairage peut s’avérer néfaste à l’observation des aurores boréales. Durant la période de jour (4 à 5 heures), nous naviguerons sur NOVEMBRE 2024 : DATES EN ATTENTE les zones d'observation des cétacés. La nuit venue, nous regagnerons un mouillage paisible pour observer les aurores boréales en prenant tout notre temps pour admirer ce fascinant phénomène naturel. Nous irons à terre afin de bien observer le phénomène.