Les images et les textes figurant dans le site www.Yuhina.fr ne sont pas libres de droits.


Pays-Bas

Site Optimisé pour Chrome (Windows uniquement)  - Téléchargement

Paris/Paris. 10 jours/9 nuits (tout compris, sauf les boissons). 1550 euros. Guide :Philippe Huet

Fiche technique sur demande --> pierreboutonnet@hotmail.com

Pour ce quatrième voyage “Yuhina” aux Pays-Bas, nous avons choisi de rester plus longtemps que les autres années, afin de se donner plus de chances d’observer les oiseaux dans de bonnes conditions. Au départ de Paris, nous rejoignons en début d’après-midi le sud du pays et la province du Brabant. Là, dans un parc national, ce sera le premier contact avec les migrateurs : barges, oies, sarcelles, etc. C’est aussi un endroit où nichent deux couples de pygargues à queue blanche et où les naturalistes néerlandais ont réintroduit le castor et la loutre.

Ensuite, nous remontons vers le Nord pour rejoindre la province de la Frise. Derrière les immenses polders, des dizaines de milliers d’oies se rassemblent ici chaque hiver : bernaches nonnettes (environ 70’000 chaque année) et bernaches cravants, oies rieuses et cendrées. Dans les immenses troupeaux d’oies qui broutent l’herbe verte des prairies, nous chercherons l’oie naine, l’oie à bec court, la bernache à cou roux (observées plusieurs fois mais pas à chaque voyage…), la bernache de Hutchins et, très souvent, des oies hybrides aux plumages aberrants… Ce sont environ 100 000 oies qui sont réunies ici jusqu’au tout début du mois d’avril, avant leur grand départ. Le site est aussi la terre d’accueil du pygargue à queue blanche, du butor étoilé, de la panure à moustache, de la gorgebleue, et de très nombreux anatidés (garrots, harles, cygnes, sarcelles d’été et d’hiver, souchets, siffleurs, pilets, etc.) et autres limicoles (barges, combattants, courlis, chevaliers, bécasseaux, etc..), grives mauvis et litornes, etc. Observations spectaculaires garanties.

Enfin, nous terminons ce périple sur l’Île de Texel. Là, les rencontres peuvent être nombreuses et passionnantes. Espèces observées lors des précédents voyages : bruant des neiges, alouette haussecol, tarin des aulnes, hibou des marais, goéland bourgmestre, harles huppé et bièvre, fuligules milouinans,   spatules blanches, etc., et aussi nombreux limicoles et anatidés.

Un voyage court mais très complet, avec la certitude d’observer 120 à 140 espèces.


Voyage complet


Pays-Bas, le grand rassemblement des migrateurs

Voyage naturaliste du 12 au 21 mars 2016