Les images et les textes figurant dans le site www.Yuhina.fr ne sont pas libres de droits.


Islande

Site Optimisé pour Chrome (Windows uniquement)  - Téléchargement

Paris/Paris. 12 jours/11 nuits (tout compris sauf boissons et pourboire). 3650 euros. Guide : Sylvère Corre

Fiche technique sur demande --> pierreboutonnet@hotmail.com

Ce pays est vraiment à part dans notre vieille Europe. Avec la plus faible densité humaine d'Europe, cette île volcanique charme de suite le visiteur grâce à ses paysages grandioses (nombreuses cascades, geyser, falaises, volcans, glaciers, fjords, etc).


Après avoir passé une journée sur la péninsule de Snaefellsnes à chercher les oiseaux marins et côtiers (fulmar, goéland bourgmestre, eider à duvet, 2 espèces de labbes), trajet pour le très réputé lac Myvatn. Ce magnifique lac, cerné de volcans actifs, est un sanctuaire pour les anatidés. Canards de surface et canards plongeurs de 17 espèces s’y reproduisent, ainsi que des espèces des deux continents : d’Amérique du Nord, comme le plongeon imbrin, ou du Paléarctique, comme le harelde boréale.


En outre, l’Islande est le seul pays d’Europe où l’on peut admirer facilement le garrot d’Islande et l'arlequin plongeur. Sans compter cygnes et oies sauvages, grèbes esclavons… Myvatn est aussi peuplé d’innombrables limicoles et le faucon gerfaut y fait la loi…
Husavik petit port de pêche au nord du pays est parfait pour faire une balade en bateau à la recherche de baleines et dauphins (petit rorqual, baleine à bosse, marsouin commun, dauphin à bec blanc).

Au sud du pays, découverte de l'archipel de Vestmann, véritable paradis pour les macareux moines et les guillemots de Troïl. Lors du dernier séjour cinq espèces de cétacés ont été observées dans de bonnes conditions dont plusieurs familles d'orques, avec toute une journée en leurs compagnies.


Islande ou la rencontre des volcans et de l'océan, en région sub-polaire.

Voyages naturalistes (oiseaux et cétacés) 8 au 19 juin 2017